SOCIECYBER 
07-2018
La description concrète d'un sociécyber et d'un quadri-sociecyber est faite dans l'article 'construire l'humanity', avec les principales finalités humaines à satisfaire, dans le but que chacun des Humains dans l' Humanity ait TOUJOURS l' ENVIE d' AGIR pour la faire PERDURER.
C'est certain que cette attitude psychologique n'existe pas en 2017, dans l'esprit de chacun pour l'ensemble des Humains.

Le, les lecteurs commencent à comprendre que la solution est que chaque Humain agisse selon le processus cybernetique décrit dans ce discours, A la CONDITION que les différents modes de pensées actuels soient modifiés, par exemple : que c'est dieu qui a tout créé, que c'est xxx qui nous a dit de faire comme c'est écrit dans le livre sacré, que je vais faire et réussir l'action que j'ai décidée ' si xxx le veut ' , etc, etc, etc ... 

Ces modes de pensées nous sont inculquées par notre éducation, qui nous conditionne pour prendre en référence le PASSÉ, alors que la façon de penser cybernétique se réalise à partir du FUTUR.
Ce processus est connu de chaque Humain, par la pratique quotidienne. Un Humain agit pour aller quelque part, pour faire quelque chose.

C'est un changement fondamental, difficile à faire par la plupart des Humains, alors que dans leur vie courante ils le mettent en pratique. Par exemple en montant dans leur voiture il savent où ils vont, ils ont un but, lorsqu'ils partent en vacances, le nom du lieu est connu, et souvent discuté avant,...

C'est la preuve que leurs actions dépendent du futur, et que par habitude l'autoconditionnement se réalise tout seul, inconsciemment.
Inconscience veut dire ignorance, comme ne pas connaître les phénomènes cosmiques ou autres qui nous conditionnent à marcher droit.
C'est connu , alors la solution viendra en se mettant petit à petit en marche.

Les lecteurs se disent : encore des mots, des paroles, mais chacun d'eux ont la même attitude psychologique avant de passer à l'action pour faire ce qu'un autre dit de faire.
Deux cas se présentent : contester et refuser de faire ce que demande la personne, soit participer au processus cybernetique existant dans le sociecyber.

Le processus cybernertique consiste en : connaitre la situation, connaître le but, connaître comment faire, connaître et évaluer si mes intérêts peuvent être satisfaits, est-ce que les intérêts des autres sont satisfaits, est-ce que ce sera utile aux autres, quels sont les risques de catastrophes, qu'est-ce qu'il restera aux générations suivantes, pourquoi faire tout ce qui est demandé, pourquoi ? ....

La question fondamentale est toujours la même : est-ce UTILE ?, est-ce que le résultat satisfera à la dynamique de l' Humanity ?

La réponse est inscrite dans ce discours, simplement résumée par ces mots : " satisfaire le champ d'énergie cosmique qui nous tire (aspire) à vivre en réalisant des machines pour augmenter notre EXPANSION  ".

Situation prévue dans un sociecyber:
Environ trente mille Humains, agés de zero à 100 + x années, vivront dans la tour plantée dans un carré de terre, parmi d'autres sociecybers répartis à la surface de la Terre, partout où c'est possible.
Les aménagements logistiques nécessaires à tous les sociecybers sont supposés réalisés, qui tiennent compte du fait que les groupes humains vivant dans un sociécyber, sont dans un espace vital quasi fermé.

L'ORGANISATION interne de ce groupe d'Humains est importante pour diminuer le plus possible l'entropie qui existe toujours, qui perdurera indéfiniment dans un système thermodynamique, parce qu'évidemment un Humain est un système thermodynamique. Ce que chaque Humain connait par sa nourriture, ses déchets, ses sueurs, etc...

A l'évidence tout organisme vivant a besoin de manger, qui produit des déchets, qu'il est nécessaire de traiter pour les recycler localement, obligatoirement, pour maintenir le niveau d'hygième pour que la vie de chacun et de tous continue dans le sociecyber.
Source de travail de milliers d'heures chaque mois.

A l'évidence tout organisme vivant a une santé variable, quelquefois malade. Cette santé est entretenue par des exercices physiques et mentaux, pris en compte dans les plannings quotidiens de chacun.
Le premier niveau de maladie est guérie par soi-même ( le corps humain a ce pouvoir), le deuxième par un des medecins du groupe, le troisième niveau par les médecins du sociecyber.

A l'évidence les besoins de nourriture sont produits par les cultures et élevages réalisés sur les terres du sociecyber.
Source de travail de milliers d'heures.

Pour utiliser les machines, qui existent actuellement, la production d'énergie électrique sera réalisée pour une grande part, dans l'espace vital du sociecyber.
Source de travail de milliers d'heures de travail.

Les critères de propreté et d'entretien des espaces naturels connus actuellement, seront pris en considération. Ce maintient du niveau qualité de l'environnement sera effectué  en collaboration avec les sociecybers des environs.
Source de travail de milliers d'heures.

L'évidence de la satisfaction des besoins en eaux, de différentes qualités, sera réalisée par la coordination des sociecybers voisins, avec satisfaction des critères de qualité des eaux rejetées dans l'environnement, par adaptation à la Nature.
Source de milliers d'heures de travail.

L'évidence de la nécessité de maintenir la qualité de l'air sera réalisée à un niveau au dessus des sociecybers, dans un espace continental, et au niveau au dessus, le niveau Humanity.
Les lecteurs seront  d'accord pour la raison que l'air se déplace autour de la Terre en quelques jours, et que  tous les Humains sont et seront concernés pour des millions d'années.
Source de plusieurs millions d'heures de travail.

La tour qui constitue l'espace de vie des habitants, est constituée de matériels qui se dégradent au cours du temps, seront réparés et entretenus pour maintenir leur mode de vie confortable dans leur Espace Vital.
Source de plusieurs milliers d'heures de travail.


Les principaux arguments pour vivre dans une tour  : régulation température et déperdition énergie minimisée, hygiène par ventilation forcée et controle hygrométrie, élimination des produits toxiques, élimination de la plupart des agents pathogènes, suppression des véhicules polluants, réduction des parcours avec véhicules non-polluants, construction des machines et véhicules sur place, fabrication et achat de pièces sur place et en collaboration avec d'autres sociécybers locaux et proches, etc...

La finalité consiste à produire et fabriquer ce qui est possible à l'intérieur du sociecyber, en fonction des compétences et des investissements de ses habitants.
Chaque sociécyber aura une ou plusieurs productions en petite série de composants, de piéces,... fabriquées à la demande par d'autres sociecybers de la région.
Les commandes seront payées avant la mise en production.
Les critères 'QUALITÉ' seront importants, qui seront controlés par un spécialiste de l'acheteur, qui organisera l'enlévement du matériel. Passé la limite du lieu de production aucune réclamation possible.

ARGENT-MONNAIE
En l'an 2017 chacun des lecteurs connait la religion utilisée par tous les Humains, partout à la surface de la Terre, elle est nommée  ' religion de l' ARGENT-MONNAIE '.

Chaque Humain va régulièrement dans les batiments spécialisés pour contrôler ses comptes. Ces comptes NE LEUR appartiennent PAS , du fait que de nombreux impôts, assurances, prélévements obligatoires, automatiques, autorisés, peuvent créer des problèmes avec leur banque, et parfois la justice.

Dans un sociecyber chaque Humain reçoit à sa naissance la somme de 1 million de mondos, qui est mise sur son compte personnel INVIOLABLE.

Cette somme correspond à la quantité d'argent nécessaire à un Humain pour vivre sans rien faire tout au long de sa vie.

La somme d'argent existante sur le compte d'un Humain est mise à zéro à sa mort, quelle qu'en soit le montant.
Le potentiel 'argent' du sociecyber diminue. Il reste constant en fonction de sa population et augmente par les gains gagnés par les équipes qui participent à des projammes de l' Humanity.

La valeur 'monnaie' du résultat d'un contrat ou d'un projamme est validée par l'acceptation de la valeur du résultat par le service qualité.

Cette règle constitue la référence à l'organisation d'un sociecyber.


Au cours de l'évolution d'un Humain, sa situation de bébé, d'enfant, d'adolescent, d'handicapé, de malade, de senior, et autres, nécessite le paiement des personnes qui s'occupent de lui dans les situations nommées ci-avant.
En conséquences le montant du compte  'argent' de l' Humain assisté diminue pour le paiement des services qui lui sont fournis.
Cette diminution s'arrête à une somme déterminée par la gouvernance du sociecyber.

A ce moment là une procédure se déclenche : obligation pour l'Humain de travailler dans les différentes organisations de travail du sociecyber, pour augmenter le contenu de son compte 'argent'.

L'argent mis sur le compte peut provenir de nombreuses autres sources comme récompenses, gain de la réussite à un concours, réussite à une des compétitions qui sont organisées dans le sociecyber, dans le but d'augmenter les connaissances des participants, de montrer leurs compétences, de prouver leurs adresses de manipulations d' outils, de machines, de savoir-faire, qui seront inscrits sur leur CV (curriculum vitae), ainsi que l'obtention d'un résultat réalisé avec une équipe, utile au sociécyber, et utile à l' Humanity, qu'il ne faut jamais oublier.

La réussite  à une des activités organisées par le sociecyber aura une "récompense" , appelée gain dans cette situation.
Ces résultats sont nécessaires pour qu'un Humain soit sélectionné pour certains domaines d'activité, puis choisi par une équipe, qui gagnera de l'argent par les réalisation de tâches dans les projammes en cours de réalisation dans l'Humanity, car elle est la seule accréditée à créer de l' 'argent-monnaie',  qui sert aux paiements les acteurs qui produisent les machines spatiales et celles utiles aux sociecybers.


Une compétition permanente à l'intérieur d'un sociecyber est celle du constat du plus important montant d'argent sur un compte, qui se produit chaque mois, avec non participation des gagnants des mois précédents sur une année, pour une durée de deux ans par exemple, ou plus, ou moins selon des critères définis par la gouvernance du sociecyber.

A la mort de l'Humain son compte 'argent' est mis à zéro, puis définitivement fermé en même temps que son  identifiant devient NON réutilisable.

En fonction du montant de son compte 'argent', le mort aura son nom inscrit sur une stèle, ou une grande stèle, ou autre monument, payé par le sociecyber en reconnaissance de ses bienfaits, clairement inscrits sur son monument, pour une durée limitée par décision de la gouvernance.

Ce montant est sorti de celui du montant potentiel du sociecyber.
Ce montant augmente UNIQUEMENT par les heures de travail réalisées par des travailleurs du sociecyber, dans des projammes organisés par la gouvernance de l' HUMANITY.

Les projammes de L'Humanity sont de deux types : créateurs satisfaisant au champ d'énergie local cosmic, l'autre à toutes les activités de maintenance, de réparation d'erreurs faites sous la responsabilité du sociecyber, des catastrophes générales et naturelles.
Toutes les activités sont payées par le sociecyber, en partie par la "taxe à la valeur Humanity" correspondant aux 20% sur les sommes gagnées par la participation aux projammes, en partie par les échanges d'heures de travail entre groupes du sociecyber, selon les differences quantifiées entre les critères qualités.
Par exemple une pièce fabriquée par un groupe peut valoir plusieurs fois le coût d'une pièce équivalente fabriquée par un autre groupe. Cela correspond à la différence de la qualité du produit ou du savoir-faire des travailleurs.

Le sociecyber étant responsable des travailleurs des projammes, participera financièrement aux catastrophes produites par ces travailleurs.

Seul les projammes créateurs seront " créateurs " de mondos monnaie, par le paiement des heures de travail effectuées par des Humains, qui appartiennent nécessairement à un sociecyber, par le fait que chacun doit faire partie d'une équipe.

Une équipe de 16 personnes participe durant six mois minimum, et douze mois maximum, à une tâche définie sur un chantier extérieur, qui peut être situé à plusieurs milliers de km.
Après acceptation par le service qualité du résultat, l'équipe revient dans son sociecyber, reçoit l'argent-monnaie de son travail, sur lequel un pourcentage ( déterminé par la gouvernance du sociecyber) est déduit de la somme, que l'équipe recoit après signature de la fin de ce contrat.

Ensuite dans l'équipe la somme reçue est répartie entre les travailleurs, par eux-mêmes, selon leurs critères définis AVANT le départ pour l'exécution du contrat, puisque chaque équipier a un engagement de faire certaines opérations pour réaliser la tâche globale.

Puis la vie de chacun continue dans son équipe et dans son groupe et dans le sociecyber, ce qui constitue son mode de vie individuel, lui même associé au mode de vie de l'équipe .

La psychologie variable d'un Humain, dans la journée, au cours de sa vie oblige l'organisation du sociecyber à proposer des salles de "choix d'un travail", pour leur permettre d'avoir un comportement néguentropique.

Dans ces salles, chacune spécialisée dans un domaine utile au sociecyber, sont affichées les tâches à réaliser, seul ou avec d'autres Humains.
Le prix est affiché. Celui qui prend le ticket gagnera l'argent correspondant à la fin de la réalisation de la tâche. Le montant réel perçu dépendra du niveau de qualité du résultat présenté.
Le gain final égalera la différence de la somme reçue du sociecyber moins les dépenses effectuées par l' Humain, ou par l'équipe.

Au moment de la signature du contrat, l'Humain donne la moitié de la valeur de la tâche.
Ce moyen remplace tous les jeux qui existent maintenant, en gagnant de l'argent par son travail.

Au nom de l' ANTI-ESCLAVAGISME l'Humain joue sur lui-même et sa compétence pour gagner de l'argent-monnaie pour participer à la vie du sociecyber, en collaboration avec les autres.

En fonction de sa psychologie , un Humain sera polarisé sur le sociecyber, tandis que d'autres seront polarisés sur l' Humanity.

Le lecteur comprendra que la finalité réelle est de faire perdurer l' Humanity.
C'est une attitude psychologique permanente dans l' Esprit de tout Humain adulte évolué.

Tous jeux gain aléatoire d' argent-monnaie sont supprimés.

Le sociecyber met à leur disposition des salles de réunion, des salles de négociation, pour que les Humains organisent leur travail en synchronisme avec celui des autres participants.
La DÉCISION FINALE est prise par la signature du contrat qui engage le, les travailleurs avec le sociecyber.

Les connaissances pratiques des lecteurs permettront de réaliser une procédure plus précise que celle décrite ici.

AGORA
Ce mot existe depuis 2500 ans, inventé par les philosophes grecs qui se posaient la question de GOUVERNANCE.

L' Histoire des peuples au cours de cette période prouve que la notion de 'gouvernance' se réduisait à 1 Homme, associé avec ses 'fans', qui ordonnait ce qu'il fallait faire.
Cette notion perdure à notre époque. La preuve est fournie par le " couvre chef ", qui est l'objet différent de celui des autres, reconnaissable, à grande distance, et aussi parmi une foule d' Humains.

Différents régimes et organisations de gouvernance se sont mis en place.

En ce début de XXI siècle ces régimes existent encore.
Avant et après les élections des présidents de grands pays, de nombreuses contestations par les 'peuples' se sont produites, qui ont provoqués des morts, au nom de la démocratie ( mot grec - 2500 ans ).

Ce mot désigne une notion floue, qui nécessite un qualificatif complémentaire.
Par les démarches et les comportements de certains, la croyance de tous n'existe pas.

Par évidence un Humain, avec ses quelques dizaines de conseillers, NE PEUVENT PAS GOUVERNER des milliards d'Humains, dispersés sur des milliers de kilomètres carrés, sans connaitre les réponses aux questions fondamentales POURQUOI les Humains sont sur la Terre, et maintenant des Humains dans l'espace.

Les lecteurs connaissent l'expérience vécue par chacun : "sans but l'Humain tourne en rond".
Cette situation 'spirituelle' satisfait l' entropie sans satisfaire la néguentropie ( Ying Yang ), qui est produite par la notion de DUALITÉ, notion connue par les occidentaux.

L'acquisition de ces notions abstraites est effectuée par un Humain au cours de son adolescence et surtout de sa période préadulte, pendant laquelle ses nombreuses participations aux réunions des adultes, ainsi que ses interventions dans différentes agoras spécialisées, et réunions, lui permettent des prises de conscience qui resteront en permanence dans son Esprit au long de sa Vie. 

Par son autosuggestion ( plus ou moins fréquente) son Esprit améliore ses connaissances, ainsi que l'évaluation de leur relativité,  par sa capacité intellectuelle de l'abstraction des phénomènes, qu'il a étudiés et analysés.

Par son autoconditionnement lors de la mise en pratique des procédures, son corps acquiert des habitudes favorables à la diminution des erreurs et d'augmenter la vitesse d'exécution de gestes simples, généralement intégrés dans une habitude .

Tous ces savoirs et savoir-faire sont la preuve que l'  ÉGALITÉ est une notion qui n'existe pas.
L'auteur insiste en disant que c'est impossible.

Un Humain ne peut pas vivre seul. Il est obligé de vivre avec d'autres Humains, d' ages différents, dans un environnement naturel qu'il faut apprendre à connaitre, pour continuer de vivre malgré les difficultés et les catastrophes rencontrées.

Vivre avec d'autres Humains nécessite de limiter son Espace Vital, pour RESPECTER et tenir compte concrètement de celui des autres, qui sont ses voisins, et aussi les miens.

Cela OBLIGE d'apprendre la psychologie de groupe pour vivre en bonne entente, et réaliser ensemble des projammes utiles à tous.

Pour un Humain, apprendre se réalise par l'imitation, avec la correction des maladresses par ceux qui ont réussis les gestes producteurs de résultats corrects.

Pour obtenir un résultat correct l' Humain doit le faire selon le " processus cybernetique ".
La seule façon efficace connue depuis des millénaires est l'apprentissage pratique qui suit leurs enseignements, qui leur d'éliminer les gestes producteurs d'erreurs, pour réaliser le résultat voulu, en conformité aux exigences des critères 'qualité', qui constituent la référence.

 
Cette phrase permet de caractériser les Humains les plus compétents, dans un domaine déterminé, connu de tous.

Le meilleur résulte nécessairement d'une compétition, dans laquelle d'autres Humains participent.
Cette compétition est organisée par la gouvernance du sociecyber, et réalisée par des Humains COMPÉTENTS, pour garantir les VALEURS  HUMAINES  en cours dans le sociecyber.

C'est simple à dire.

Toutes ces actions et organisations résultent de DISCUTIONS, qui aboutissent aux CHOIX et ENGAGEMENTS des Humains qui réaliseront ce qui a été dit dans des réunions.

Toutes ces étapes se réalisent dans des endroits appelés : AGORA

Une agora est un endroit ouvert dans un sociecyber,  dans lequel des Humains présentent leurs projets, leurs contestations, etc... dans un DOMAINE déterminé à l'avance, qui est connu de tous.
La présentation doit se faire selon la règle : but, contexte, intérêts, arguments, conclusions, commentaires.

Un Humain qui veut présenter une discussion s'inscrit en payant une somme, définie par la gouvernance du sociecyber. Il peut parler en son nom personnel, ou en représentant d'une équipe, d'une association,etc...

Dans le cas d'une insatisfaction du public, le présentateur doit partir, et paiera une somme de deux fois ou plus, le montant de la somme de son engagement.

Plusieurs agora existent dans un sociecyber, disposées le long du parcours carnavalesque des fêtes pratiquées dans celui-ci.
Les défilés s'arrêtent dans chaque agora pour célébrer les VALEURS  HUMAINES, et les FINALITÉS inscrites dans le livre sacré de la " RELIGE  HUMANITY " .

REGULATION
Une régulation existe dans le flux de l' "ARGENT-MONNAIE" , qui est une abstraction, mais constitue une REFERENCE pour comptabiliser les heures de travail de chacun de tous les Humains, qui sont réalisées dans tous les DOMAINES d'activité nécessaires à tous les Humains, pour vivre correctement leur vie.

Pour l' Humanity le potentiel d' argent-monnaie est égal au nombre d' Humains vivant sur la Terre et l' Espace, multiplié par la somme reçue à la naissance, moins la somme disparue à sa mort.
Dans cette somme disparait la monnaie gagnée personnellement, complémentaire de celle captée par le sociecyber, qui a fait faire des projammes utiles à tous dans le sociecyber, qui sont visibles par chacun.

La somme de monnaie globale constitue un POTENTIEL de CONSTRUCTIONS SPATIALE dans le cas de l' ENGAGEMENT de quelques Humains à TRAVAILLER , par ses INVESTISSEMENTS de monnaie et de COMPETENCES pour , en retour, GAGNER de la MONNAIE.

Cette regulation dépend du nombre de naissances, associée aux heures de travail spatiales, moins le coût des catastrophes, moins les dépenses d'amélioration du mode de vie, produite par les aménagements dans l'environnement.

HIERARCHIE

Ce mot designe les différences d'importance entre les niveaux de signification d'une notion 'identifiée' par un mot .
Par exemple les mots : mediter, spiritualiser, rever, penser, observer, regarder, voir, cogiter, innover, chercher, comparer, juger, évaluer, faire référence, etc... designent des activités intellectuelles et mentales. 
Chacune doit avoir deux ou trois qualificatifs pour préciser l'action dans la situation, que le locuteur veut décrire.


Dans un discours, une description, une organisation, les phrases se fabriquent avec des mots qui ont une signification précise pour exprimer le résultat voulu par le locuteur. Celui-ci doit tenir compte de l'attitude psychologique des auditeurs, et surtout de leurs  "fatigues" .

Dans groupe d'un grand nombre d' Humains des règles existent à cet instant, qui résultent des problèmes entre eux, solutionnés par l'organisme " la Justice " , garante de l'exécution des sentences, ainsi que des changements dans les règles, qui se groupent entre :
- Les normes constitutionnelles
- Les normes internationales
- Les lois
- Les ordonnances
- Les normes règlementaires
- La jurisprudence

Tout citoyen du monde connait cette hiérarchie.
Le lecteur comprend qu'un citoyen ne peut pas connaître toutes ces règles pour avoir ses comportements toujours corrects ( aux lois ) et adaptés à la vie quotidienne avec les autres Humains.

Ces ajustements comportementaux quotidiens résultent de la capacité d'autoéducation du citoyen.

Cette capacité est apprise par l' Education.

C'est la preuve que la notion de Hiérarchie existe partout, en particulier dans le langage utilisé pour s'exprimer verbalement.

Les VALEURS HUMAINES sont nécessairement hiérarchisées pour servir à l' ACTION , qui intervient dans le processus cybernetique.

L'auteur a pris connaissance que Confucius a utilisé la " notion " de 'hiérarchie' relativement à la " gouvernance " ?
L'application de cette notion a été réalisée dans l'organisation de la Chine. Nous connaissons les résultats : des groupes d'Humains vivaient sans se connaitre, depuis la catégorie des esclaves à la catégorie de l'empereur.

Cette organisation sociétale existe en Inde par les regroupements en ' castes '.

L'évolution de la conscience humaine d'un grand pourcentage d' Humains a produit des " valeurs morales " , dont certaines sont inscrites aux frontispices des mairies, d'autres sont écrites dans les livres sacrés de quelques religions.
Preuves des paradoxes des esprits, en particulier avec la notion d' EGALITÉ, qui existe dans l' Esprit des Humains, alors que l'organisation de la Société est découpée en 'classes sociales'  .

La notion 'abstraite' de RESPECT des autres Humains nécessite la PLUS IMPORTANTE REGLE MORALE : " TU NE TUERA PAS " .

Les lecteurs sont obligés de comprendre que cette valeur humaine  NE VAUT RIEN, par le constat des milliers de guerres, de terroristes, de crimes qui tuent chaque jour.

C'est le paradoxe de l'Esprit des Humains, qui démontre leur ignorance de leurs conditions de la VIE des HUMAINS dans le COSMOS  LOCAL.

Le présent discours montre une connaissance phénoménologique de la vie sur la Terre, avec une raison de continuer à vivre pour CONSTRUIRE l' HUMANITY.

Raisonnablement notre conscience collective est arrivée aux limites de notre " vision de l' Univers ", par les preuves des limites des produits résultants des puissants accélérateurs de particules, qui en produisent toujours de nouvelles plus nombreuses, d'une durée de vie de plus en plus courte.

Ces résultats sont dans l'infiniment petit, alors que dans l'infiniment grand les telescopes 'voient' de plus en plus d' ESPACE dans l' Univers, uniquement dans la fenêtre du VISIBLE, d'une largeur de bande passante de quelques dizaines de micromètres.

Les Humains sont obligés de penser qu'il faut savoir s'arrêter dans la recherche, pour la raison que ces recherches ne servent pas à améliorer l'organisation de la vie quotidienne des milliards d' Humains, qui vont  ENVAHIR la TERRE ,selon les prévisions en 2017.


retour  : ECONOMIE PSYCHOLOGIE

vers    : sociecyber 2016

vers  : construire l' HUMANITY







 

.

-

 




 

 

 



















Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found