Ces mots remplacent les mots " valeurs morales " qui désignent les valeurs de références pour les Humains, qui ont été inventées par les organismes religieux.

Le mot " morale " désigne les notions de BIEN et de MAL qui permettent de juger les actions qui ont été réalisées, par le résultat observable. La communauté pouvait donner des récompenses ou des punitions à l'acteur, producteur du résultat. Le mot englobe la référence à une entité au dessus de tous les êtres humains, que l'autorité religieuse utilise comme dogme absolu, pour guider les Humains vers une vie meilleure.

Ces notions ont été inventées deux ou trois mille ans avant nous, puis transmises à de nombreuses générations par le conditionnement produit par l'éducation.

Le développement de la cybernétique appliquée à l' HOMME, montre et démontre que les ACTIONS qu'il peut faire, doivent aller dans le sens du processus universel. Cette nécessité inconnue de quatre vingt dix neuf pour cent de la population, peut être mise en œuvre que par l'intermédiaire des VALEURS HUMAINES, qui synthétisent les constatations bonnes et mauvaises, des actions réalisées dans le passé.

 

Du point de vue cybernétique, une mauvaise action est entropique, tandis qu'une bonne action est néguentropique, ce qui signifie que cette action va dans le sens positif, qui satisfait le processus universel, c'est-à-dire qu'elle va dans le sens de celui-ci.

ÉVOLUTION des VALEURS

Les connaissances historiques, acquises par la recherche, l'analyse et la synthèse, permettent de constater que les valeurs humaines ont évolué, évoluent au cours du siècle présent, et évolueront dans le futur.

Leur importance est fondamentale par le fait que ces valeurs sont les mêmes pour tous les Humains, donc pour l' HUMANITÉ, pour la durée de vie de plusieurs générations d'Humains, si possible plusieurs siècles.

Elles constituent le point de convergence vers la FINALITÉ de l'existence de l' HOMME sur la Terre.

Le discours de ce site montre que la finalité ultime est d'agir dans le sens du processus universel.

Exprimé d'une autre façon, l'action des Hommes doit satisfaire à ce processus universel. Il constitue la notion floue des variations de densité d'énergie, qui se produisent dans un petit espace qui inclue le système solaire, qui est lui-même une très très petite quantité d'énergie située dans une branche de la galaxie " Voix lactée ". Celle-ci constitue une très très petite quantité d'énergie dans l' Univers observable par le Humains.

En conséquence ils doivent s'auto-organiser pour agir néguentropiquement pour aller dans le sens du processus universel, en utilisant l'équivalence d'énergie E=mc2 .

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found