Le lecteur connaît le mot " démocratie " parce qu'il vit dans un pays qui a une organisation démocratique.
Selon les dictionnaires français les plus employés, démocratie signifie : doctrine politique d'après laquelle la souveraineté appartient à l'ensemble des citoyens.

Cette définition est incomplète par la non indication du moyen de le faire, ni des buts que ces citoyens doivent réaliser, etc...

C'est une abstraction qui ne permet pas à un Humain de s'organiser pour évoluer au cours de vie, pour arriver à un seuil, que le discours de ce site nomme bonheur.

 

La notion de démocratie a été inventé par les philosophes grecques, qui réfléchissaient sur la notion de " gouvernance ".

Ces réflexions ont abouti aux mots : cybernétique, citoyen et place publique.

Depuis quatre mille ans et plus les organisations de groupes formés d'un grand nombre d'Humains sont toujours les mêmes avec le radical " cratie " , comme aristocratie, ploutocratie, démocratie, autocratie, bureaucratie, dictature, royauté, impérialisme, république, etc...

Notion de superdémocratie

Le mot superdémocratie désigne l'organisation de tous les Humains vivants sur la Terre, dans le but de réaliser des résultats qui satisferont le processus universel.

Cette démarche consiste à faire un système , avec tous les Humains, en le pérennisant dans le futur, par un fonctionnement selon le processus cybernétique, qui sera construit par les Humains qui agiront selon ce processus, décrit dans le site " hommecybernetique"

Ce système se nommera CYBERCRATIE.

Les notions fondamentales : toutes les ressources utiles aux Humains sont la propriété de l'Humanity, et ultérieurement de la cybercratie, lorsqu'elle sera réalisée.
Tous les espaces existants sur la Terre et dans le Cosmos proche, et ceux ultérieurement conquis, sont la propriété de l' Humanity.

Les quadricybers réalisent les programmes de construction utiles par la mobilisation d'équipes compétentes qui existent dans leurs sociécybers, par le choix et la décision d'agir, effectués par des Humains acteurs de ces équipes.

Ces équipes mettent dans le programme choisi la quantité de mondos nécessaire à la réalisation de la tâche choisie et engagée, dans le double but de réussir le résultat voulu, et de gagner la somme de mondos que la cybercratie paiera en récompense, somme qui a été décidée à l'acceptation réciproque du projet.

Le système CYBERCRATIE aura une gouvernance du type AUTOGOUVERNANCE, alors il deviendra un systèmeV.

L'auteur fait remarquer que c'est une évidence par le fait que tous les Humains vivants, sont sous l'influence d'une seule gouvernance. Le but de cette assertion est de faire le lien avec la cybernétique, qui se réalise et est réalisée par un ou plusieurs Humains par la méthode cybernétique.

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found