CONSTRUIRE l' HUMANITY

Le lecteur connait le mot 'humanity' qui désigne tous les Humains qui vivent et vivront sur la Terre et dans l'Espace.

Ce n'est pas un système "vivant" alors que chacun des Humains le constituant est un " système vivant " par définition puisqu'il est vivant.

" actuellement n'importe qui peut faire n'importe quoi, pour n'importe quelle raison, n'importe où, n'importe quand  sur la Terre"
Cette constatation constitue la preuve que l'entropie est plus grande que l'énergie néguentropique produite par un pourcentage significatif de la population.

L'ensemble des Humains n'a pas un mode de vie, ni une organisation cybernétique pour réaliser des projammes pour répondre à la domination de leur environnement, qui nous empêche d'aller vers la finalité commune à tous, pour une durée de millions d'années, dans un espace cosmique très grand.

L'analyse psychologique des Humains constate que ceux-ci sont conservateurs de leurs espaces vitaux connus actuels, intéressés par la connaissance de la vie des Humains importants et des 'stars', ne veulent pas ou peu changer leurs habitudes, sont conditionnés par la non évolution humaine des religions, les difficultés de vivre avec des gens inconnus, qui se déplacent en grand nombre autour d'eux, qui n'ont pas les mêmes valeurs morales pour l'action, qui ignorent les causes des changements qui se produisent dans la nature, qu'ils perçoivent comme des catastrophes qui tuent de nombreux Humains, ... 

 Le futur est inconnu pour eux. Les conséquences de leurs actions et de celles des autre leurs sont inconnues. Ils croient aux prévisions les consernant, fournies par des personnes spécialisées.

Les premiers concernés sont les lecteurs de ce discours, qui après avoir compris la situation des Humains en 2017, avec les phénomènes décrits, qui fournissent une réponse aux questions pouquoi?, convaincront des Humains pour participer à la réalisations des projammes décrits dans ce discours.

La difficulté majeure sera de sacraliser la finalité appelée HUMANITY , en élevant le spirituel des Humains vers une croyance sacrée : " que l' Humanity vive éternellement " .

L'évolution de chaque Humain commence par des petits conditionnements fournis par les adultes de son entourage proche, qui lui permettent de s'autoconditionner à vivre avec les valeurs humaines et morales du groupe, nécessairement compatibles avec celles des groupes qui vivent dans le même espace vital, limité, des autres groupes voisins, qui ensemble constituent un SOCIÉCYBER .

L'auteur s'est permis de faire des calculs (qui peuvent être adaptés ultérieurement) pour que dix ou vingt milliards d'Humains puissent vivre à la surface de la Terre, ainsi que dans l'Espace terrestre, ENSEMBLE pour RÉALISER les projammes, en se RESPECTANT RÉCIPROQUEMENT, pour satisfaire les VALEURS HUMAINES de l' HUMANITY, qui sont COMMUNES à tous les Humains qui vont vivre durant des dizaines de millions d'années. 

LA GUERRE SERA OBSOLUMENT INTERDITE EN TOUT LIEU .

Cette intention psychologique est tranformée en FINALITÉ pour l' HUMANITY , sera mise en fonctionnement, avec un controle mondial permanent.
Dans le cas d'une ORGANISATION  CYBERNETIQUE  complète de chaque Humain parmi les siens,  dans un groupe, qui vivra avec les autres groupes,  constitueront  le sociécyber . L'ensemble des sociecybers constituera l' Humanity.

La description du projamme "HUMANITY" suit le processus intellectuel habituel : cogitation pour la caractérisation du but à atteindre (sous la forme d'une image et de dessins), associés à la fabrication des définitions des moyens possibles et necessaires, pour sa réalisation ( cela s'appelle créer une UTOPIE).

C'est impossible vont dire un grand pourcentage des lecteurs. L'imagination de quelques-uns permettra de commencer le début de l'image, reprise par d'autres, qui sera comparée à ce qui est connu dans la Nature terrestre, en particulier la construction des termitiaires.

C'est un exemple réaliste d'un systèmeV (vivant) fabriqué par des petits systèmeV, environ trois mille fois plus petits que la termitiaire. C'est une réalité incontestable que des spécialistes étudient en permanence.
Comme la Nature l'a réalisé, les Humains doivent pouvoir faire leurs projammes. Simple hypothèse de l'auteur.

Le lecteur a compris que la vie existe sur la Terre pour aller en OPPOSITION au champ d'énergie appelé "champ gravitationnel". Donc rationnellement la Vie produit un champ d'énergie, qui permet de comprendre l'évolution des êtres vivants, qui deviennent de plus en plus grands et/ou gros pour utiliser de plus en plus d'Espace Vital, nécessaire à leurs DÉPLACEMENTS de plus en plus longs, à des vitesses de plus en plus grandes.

Chaque lecteur de ce discours comprend la précédente description des phénomènes dans lesquels vivent TOUS les Humains, par le fait que leur conscience en a conscience.
Le pourcentage d'Humains qui comprennent cette situation, est petit.

Un petit pourcentage d'Humains vont concevoir l'organisation de la future Humanity, mais un grand pourcentage d'Humains sera CONTRE sa réalisation, dans le cas d'une NON  CONNAISSANCE du résultat de leurs actions pour construire la "future Humanity".

Le RÉSULTAT de la construction devra satisfaire les besoins corporels, intellectuels et spirituels de tous les Humains, maintenant et plus tard.

Obligatoirement la notion d'évolution doit être incluse, avec nécessité d'être peu perturbante pour les Humains.
Pour satisfaire le besoin fondamental du "système Humanity", son organisation doit inclure les notions de naissance, de vie et de mort, qui permettront au système d'évoluer en fonction des besoins momentanés, différents au cours des siècles, pour s'adapter aux variations du champ d'énergie cosmic local (qui nous fait vivre).

L'entité élémentaire de la construction (cristalline) de l'Humanity est le sociecyber. Constitué d'une tour dans laquelle vivent trente mille Humains, qui ont un espace vital de cent kilomètres carrés, à coté de trois autres sociecybers, avec beaucoup d'autres qui se sont construits entre les grands fleuves, les mers et les océans, qui constituent les éléments de la vie de la Nature. La densité de population est de 300 humains par km carré.

Un million de sociecybers répartis à la surface des terres émergées, représentent trente milliards d'Humains, répartis sur cent millions de kilomètres carrés.

La superficie des terres émergées , montagnes incluses, des continents: Europe, deux Amériques, Afrique et Asie s'élève à cent vingt quatre (124) millions de km carrés.

La différence entre l'existant et le besoin en superficie est égale à la superficie de l' Amérique du nord plus l'Amérique centrale.

L'évidence du constat est que la population humaine doit être plus petite que 30 milliards.
La raison importante est que ce calcul ne tient pas compte des aménagements extérieurs à l'espace vital d'un sociecyber, qui globalement prendront 20 à 30 % de sa surface d'occupation.

La surface occupable par les Humains devra être plus petite, pour une autre raison importante appellée "réchauffement climatique" , associée à une marge de sécurité.

En conséquence le nombre d'Humains sur la Terre devra être plus petit que 20 milliards, SI les PROJAMMES décrits dans ce discours sont réalisés.

 







Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found