PSYCHOLOGIE d'une COMMUNAUTÉ

Le mot COMMUNAUTÉ désigne un ensemble de plusieurs dizaines de milliers d' Humains, vivant sur un territoire limité, permettant à chacun d'eux d'avoir les moyens de satisfaire l'ensemble de ses pulsions, en s'organisant pour faire perdurer cette communauté le plus longtemps possible,dans le système solaire.

Les exemples connus se situent aux USA : les mormons, les amish, les nombreuses communautés évengélistes, etc...

En France des communautés 'ouvertes' peuvent être prises en considération : les Bretons, les Basques, les Alsaciens, qui n'ont pas les mêmes règles de l'institution française appelée 'sécurité sociale française', etc...

Des communautés existent dans les déserts, et dans de nombreux pays comme l' Inde, avec l'organisation en castes, etc...

Ces communautés existent depuis longtemps, et perdurent pour la raison ethnique, d'autres pour des raisons religieuses ( tous pratiquent la même religion ), d'autres pour une raison de mode de vie, etc...

Depuis le début du XX ième siècle, une augmentation rapide de la population humaine sur la Terre 'bouleverse' l'organisation de l'ensemble des Humains, du fait que la population d'environ 1,8 milliard en 1900, a atteint 2,7 en 1950, puis 6 milliards en l'an 2000 et 7 milliards en 2011.

C'est un grand changement que chacun des Humains ne peut pas percevoir, ni concevoir dans leur conscience.

De même aucun Humain vivant actuellement ne sait ce que la population humaine sera dans mille ans.

Indépendemment de la quantité, inconnue, dès maintenant les Humains doivent agir pour organiser la future Humanity.

Historiquement les communautés se sont constituées à partir d'une attitude psychologique hautement abstraite : la SPIRITUALITÉ.

Cette abstraction est incompréhensible par un grand pourcentage des Humains, c'est pourquoi des légendes, des miracles, des révélations enseignés par des "prophètes", se sont CONCRÉTISÉS par la vénération de ces Humains spéciaux, dynamisés par les rituels des pélérinages, pour venir adorer leur statue sur un lieu emblématique, choisi par leurs apôtres.

C'est compréhensible à l'époque de l'an ZÉRO de notre civilisation, car l'évolution de l'Esprit humain était à un moment exceptionnel de son développement, par rapport à celui des Egyptiens, qui existait depuis 5000 ans.

Cette date ZÉRO , de laquelle débute le calendrier référence actuellement de tous les Humains dans le monde ( pour des raisons de commerce ), N'est PAS utilisée par le calendrier de plusieurs communautés réparties à la surface de la Terre.

En conséquence la cogitation d'un Humain aboutit au constat que la psychologie d'une communauté est CONDITIONNÉE par la référence spirituelle.

Cette référence spirituelle s'est concrétisée au cours du XX siècle, par son remplacement les valeurs humaines prises à leur profit par des dictateurs.

Ceux-ci sont considérés comme les "pères de la nation", malgré les millions de morts, qui ont produit des grandes souffrances corporelles et spirituelles pour un grand nombre d' Humains, de leur famille et voisin,  constitutifs du pays, dont certains vivent encore.

Un exemple est fourni par les paroles d'un homme chinois de 60 ans, qui vient depuis quarante ans, porter un bouquet de fleur sur le lieu ou sa mère a été enterrée sur un coin de terre, au pied d'un arbre, situé entre deux routes à grande circulation. Il lui demande chaque fois pardon de l'avoir dénoncée lorsqu'il était un milicien 'garde rouge', parce qu'elle avait prononcé le mot 'capitalisme'.

Ce siècle est exceptionnel dans le développement des Humains, par des inventions mises en application, qui ont modifiés durablement le mode de vie de tous les Humains.

Maintenant la caractéristique principale de toutes les communautés est la grande complexification des règles juridiques, administratives, instutionnelles et sociales imposées par les LOIS, qui conditionnent chaque Humain, en influant fortement son mode de vie.

La généralisation de ce constat, la notion de communauté est remplacée par celle de nation, chacune d'elles ayant son ensemble de règles différent.

A ce niveau d'organisation le mot 'nation' doit être remplacé par celui de SOCIÉTÉ, puisqu'un grand nombre d'Humains vivant sur un territoire limité,  est identifié comme PAYS.

Plusieurs dizaines de communautés très différentes étant implantées dans un pays, des bagarres entre elles produisent des morts.  

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found