PSYCHOLOGIE de l' HUMANITY

L' HUMANITY ou HUMANITÉ en français, est constituée de TOUS les Humains qui vivent présentement sur la Terre.
La psychologie applicable sur l' Humanity est inconnue actuellement, pour la raison que les Humains qui la constituent, ne connaissent pas son existence.

Peut être quelques pourcents des habitants de la Terre en ont une idée.
Cette idée est certaine en constatant que des philosophes grecs ont perçu, il y a 2000 ans, des notions qui ont été prouvées par la démarche scientique commencée au XIX siècle de notre ère.


Les VHI connues ne sont pas transposables aux "Valeurs de l' Humanity", notées ici VHY.
L'argument principal est que peu d'Humains connaissent la réponse aux deux questions, déjà posées dans ce discours : pourquoi la vie existe sur la Terre ? la deuxième plus importante : pourquoi faire ?

Les réponses sont données dans ce discours cybernétique. Elles sont basées sur les connaissances obtenues scientifiquement au cours des siècles précédents.

Un grand pourcentage de lecteurs disent que ce discours : c'est pas vrai ! , c'est pas possible, etc...
Alors que dans le monde des milliers font la guerre, d'autres tuent, volent, violent, esclavagent, détruisent, mentent, térrorisent, agressent, provoquent des migrations, etc...

Résultat un grand pourcentage d'Humains sont malheureux, alors qu'ils veulent être simplement HEUREUX à vivre sur la Terre, qui a les ressources pour cela.

A l'instant 't' cela parait vrai, mais l'évolution humaine, NON MAITRISÉE à l'heure actuelle, modifie en permanence les conditions de la Nature à la surface de la Terre.

Ce constat doit être associé à l'organisation des Humains entre eux-mêmes. Le résultat n'est pas satisfaisant pour eux en constatant les nombreuses réclamations, manifestations, etc...

La plupart des pays possèdent une organisation 'démocratique' ou pseudo-démocratique. Cette notion a été inventée par des philosophes grecques il y a 2500 ans; mais aucune n'a une AGORA.
Ces démocraties sont dites représentatives par le fait de l'élection de représentants de l'ensemble des habitants d'une société, qui par les guerres contre ses voisins, a obtenu des frontières.
Ces sociétés s'appellent nations, qui sont délimitées par un territoire, appelées pays.

Cette structure ne constitue pas l'organisation des Humains entre eux.

L'organisation est constituée de toutes les relations que les Humains font entre eux, leurs associations, leurs institutions, leurs gouvernants, les échanges commerciaux, intellectuels, humains, modes de vie, etc...
En fonction de leurs attitudes psychologiques ceux-ci ferment les frontières pour bloquer les échanges économiques, qui en quelques mois produit une augmentation de la pauvreté, ou de la richesse pour tous les habitants du pays.

En France au cours de manifestations de rue, la demande de changement de gouvernance s'est exprimée, sans en proposer une nouvelle, ou une autre. Le résultat consiste à discréditer les hommes politiques et gouvernants, mais pas à choisir un but parmi les possibles, ni les utiles pour tous.

La gouvernance du pays est biaisée par le fait de l'exclusion d'une partie importante des citoyens parce qu'ils ont d'autres buts dans l'organisation actuelle, par rapport à l' UE, par rapport à l'économie, par rapport aux entreprises, par rapport aux religions,  etc...

Une généralisation est faite par : " VALEURS DIFFÉRENTES ", nécessaires à la cogitation de l' Esprit de chaque Humain .

En conséquence le résultat est un conflit guerrier, dans le but de tuer le plus grand nombre d'hommes et d'esclavager les autres pour l'expoitation de l'agrandissement du territoire du vainqueur.

Maintenant nécessité est d'utiliser les connaissances de la "cybernétique" pour proposer les valeurs humaines d'un 'niveau d'organisation humaine', qui découlent des buts à réaliser qui dépendent directement de la/des FINALITÉS .

Selon le phénomène Ω , les actions humaines doivent aller dans le sens contraire du champ cosmique dans lequel nous vivont, comme un Humain prend une pomme sur la Terre pour la porter à sa bouche pour potentialiser l'énergie qui est en elle. La pomme se déplace dans le sens contraire du champ gravitationnel.

C'est l'exemple pour comprendre la différence entre ENTROPIE et NÉGUENTROPIE, mot clé de la cybernétique.

Cette notion est inscrite dans la pulsion psychologique appelée: EXPANSION.

Les preuves sont : Icare, aller sur la Lune réalisé en 1969, station MIR, satellites envoyés sur la planète Mars, Voyager 1 et 2 sortis du système solaire,etc...

La Vie sur la Terre satisfait ce critère par le fait que le volume de la Terre augmente, produisant une diminution de sa densité, en même temps son moment d'inertie augmente, qui produit une diminution de la vitesse de rotation de la Terre, qui induit un réchauffement partiel de celle-ci.

Selon la mécanique cette pulsion expansionniste fait que les Humains envoient dans l'Espace de la matière, ce qui diminue son moment d'inertie.

Les lecteurs connaissent ces phénomènes multiples qui vont quelquefois dans des sens opposés.

La conscience humaine ne perçoit pas les influences à long terme de ces phénomènes imbriqués sur l'évolution de la vie des Humains, ni de l' Humanity.

Les Humains doivent RÉGULER ces phénomènes pour AMÉLIORER la vie des Humains sur la Terre, ET en même temps "conquérir" l'Espace.

L'auteur propose de transformer cette finalité en VHY, (valeur de l'Humanity) par le mot ESPACER , qui concrètement signifie 'envoyer dans l'Espace'.

A ce point de la cogitation, les 'valeurs humaines' a prendre en considération peuvent être : pérenniser, respecter, organiser, éduquer, qualitifier, quantifier, espacer, maitriser, glorifier .

Ces VHY positives doivent être en correspondance (dualité) de VHY négatives : détruire, saboter, torturer, disqualifier, conserver, délaisser, ignorer.

Ces valeurs humaines négatives indiquent de NE PAS FAIRE des actions qui produiront le résultat correspondant.

Cette proposition est partielle, sachant que dix VHY suffiront , du fait qu'elles englobent celles des organisations des autres niveaux hiérarchiques.

Pour références, l'auteur n'a pas trouver les mots écrits ci-dessus, comme 'valeurs humaines' dans la recherche sur internet. Ce constat permet de dire que les Humains n'ont pas conscience que l' Humanity est un ÊTRE VIVANT .

Selon le vocabulaire de ce discours un Humain est un système constitué d'énergie, qui a un ensemble de fonctions pour qu'il puisse vivre dans ET PAR un contexte climatique favorable aux réactions physico-chimiques qui produisent les multiples métabolismes constitutifs d'un système vivant.

Cette notion est vraie pour une fourmi qui se déplace en marchant.

Cette notion est vraie pour un ensemble de fourmis qui s'appelle 'fourmillière'. La comparaison avec les Humains est que le mot fourmillière est HUMANITY .

Rien de faux, ni d'extraordinaire dans cette appellation. Ce mot constitue un identifiant pour les discussions, en remarquant que l' Humanity est inobservable .

Quoi faire maintenant ?

Dans les 'valeurs'  l'une d'elles a une importance centrale, 'QUANTIFIER' , qui veut dire : " afficher un nombre à un objet " , qui permet de le différencier d'un autre objet . Possibilité de généraliser à des concepts abstraits, comme la comptabilité, mais pas à l'imaginaire.

Dans l'histoire de l' Humanity la monnaie, surtout la 'pièce de monnaie' a concrètement servi la psychologie humaine, et l'organisation des sociétés, par la création de deux classes sociétales, qui recouvrent toutes les autres classes : les PAUVRES et les RICHES.

Ces deux mots ont une grande importance dans le langage courant de tous, à tel point que le vocabulaire s'est élargi avec les mots : faibles, exclus, déshérités, etc... qui a produit un changement important dans les attitudes psychologiques d'un pourcentage d' Humains.

Leurs influences a provoqué des révolutions, associées avec d'autres attitudes psychologiques (supérieur/inférieur), en particulier l'exclavagisme.



 

 

 

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found