PSYCHOLOGIE SOCIÉTÉ

Une société désigne un assemblage de plusieurs groupes d' Humains qui vivent sur un petit TERRITOIRE , délimité pour empécher les agressions extérieures, pour une durée de temps très long.

Les références de la Société sont basées sur les références psychologiques d'un Humain.

Ces références sont connues par chaque Humain vivant, puisqu'il vit quotidiennement avec. La prise en compte d'une référence de haut niveau d'abstraction, appelé valeur humaine dépend de sa mémoire, qui se renforce par la pratique, et de la cogitation sur les situations d'échec, qui renforce la mémoire par auto-conditionnement.
C'est
indiscutable.

L'analyse faite au cours de ce discours cybernétique permet d'identifier les différents groupes de " valeurs humaines individuelles " qui déclenchent les actions en fonction des situations vécues momentanément, associées à son attitude psychologique de l'instant, ou du moment.

Ces VHI (valeurs humaines individuelles) sont hiérarchisées de bas en haut, par les mots suivants (qui désignent des notions abstraites) : PULSIONS, ÉMOTIONS, IMPULSIONS, SENTIMENTS, AMOURS, HAINES, RAISONS, COGITATIONS, RÉFLEXIONS, ABSTRACTIONS, IMAGINATIONS, SPIRITUALISATIONS, MÉGALOMANISATIONS ...

Ces valeurs n'éxistent pas toutes en chaque Humain, car leur existence dépend du niveau d'évolution ( de l'âge), et surtout de l' ÉDUCATION fournie par les adultes de la Société, associées aux expériences vécues sur une durée.

Leur niveau d'abstraction élevé n'était compris que des Humains des hauts niveaux du pouvoir, que ceux-ci ont inversé ( dualité ) du spirituel au temporel, en introduisant la notion plus abstraite du TEMPS.

Cette notion, statique, est une abstraction de la notion dynamique du mouvement, du déplacement, qui est une notion concrète pour un Humain. 

Actuellement la preuve est produite par la variété des partis politiques de la Société.
Des partis politiques disparaissent, d'autres apparaissent, en fonction des valeurs individuelles et/ou sociétales de la situation PSYCHOLOGIQUE momentanée des individus de la société, qui ne sont pas considérées comme des RÉFÉRENCES stables au cours du temps, qui lui avance toujours avec la rotation de la Terre.

L'Histoire fournit des preuves que des Civilisations (constituées de Sociétés) ont disparu, par exemple la civilisation nabatéenne et sa capitale Pétra, les Incas en Amérique centrale, etc...


Les générations humaines suivantes ont produit des changements, qui globalement sont désignées par le mot 'évolution'. Ce mot désigne l'ensemble des petits changements, qui, par assimilation, a modifié les comportements d'un grand nombre d' Humains de la société. La preuve est fournie par " l'effet de mode ".

L'auteur met en évidence la difficulté de décrire un phénomène, lorsque l'observateur est à l'intérieur du phénomène.

Un autre Humain sans handicap de perception, qui observe la situation précédente, va cogiter avec des mots pour identifier les mouvements, qui ont des significations que l'auditeur comprendra correctement, ou interprétera différemment, en fonction de ses références personnelles, puis cogitera pour fabriquer un discours adapté pour les auditeurs.


La question se posera de savoir si le résultat est une description correcte du phénomène.


L'auteur affirme que ce n'est pas possible parce que l'auditeur introduit systématiquement , et inconsciemment, un jugement partiel et subjectif.

Ce résultat est aggravé par une attitude psychologique de 'contestation', généralement négative, de l'auditeur, qui peut être améliorée par la discussion.

C'est possible dans le cas de l'utilisation d'une même langue verbale, de références proches ou voisines, de mêmes VALEURS HUMAINES.

Le lecteur peut constater la difficulté d'expression de l'auteur, qui essaie de tenir compte dans son discours, de la  "DUALITÉ" dans laquelle nous vivons, en employant un vocabulaire complexe, dans lequel des mots ont été inventés. Ces mots sont présentés par des phrases qui ont une logique différente de celle du lecteur.

Un constat est fait ici pour affirmer que notre Esprit possède une fonction, appelée RDF ( reconnaissance de forme ) permet à un Esprit de reconnaitre les notions connues et inconnues parmi d'autres, augmentant la compréhension du discours inscrit dans sa conscience.

Le lecteur a remarqué que la fonction RDF dans l' Esprit d'un Humain, ne produit pas le  même résultat dans l'Esprit d'un autre, par le fait qu'il existe un " effet zoom " par l'attention, qui capte une partie limitée du phénomène vu, puis enregistrée dans la mémoire.
Une preuve est fournie par les témoins questionnés par les juges.

En se projetant dans le "FUTUR", les améliorations des  langages de COMMUNICATION entre Humains devront être faites, pour une meilleure COMPRÉHENSION de la RÉALITÉ dans laquelle vivent et vivront les Humains.

En conséquence les Humains devront augmenter leurs connaissances des phénomènes qui nous enveloppent, et effacer les 'mauvaises' de leur mémoire.

Compte tenu des peurs produites chez les Humains des pays d'Amérique du Nord, de l'Europe, du Moyen Orient, du Caucase, de l'Inde, du Pakistan, de l'Afrique, etc... par des tueries individuelles et les massacres de centaines d' Humains, ceux-ci doivent prendre conscience de la vie individuelle de chacun d'eux, qu'elle est associée fortement à l'ensemble des Humains vivant sur la Terre, dans une entité qui s'appelle HUMANITÉ en français.

Ce discours généralise cette entité par le mot "HUMANITY", par le fait qu'elle existe sur la Terre pour satisfaire un phénomène qui existe dans le COSMOS.

Cette invention résulte de la connaissance des 'champs de forces', tels que le 'champ gravitationnel' , les 'champs électriques et magnétiques', qui mettent en mouvement des objets, des machines, etc...
D'autres 'champs' existent dans l'Univers comme celui de la planéte Saturne, et la platitude d'une nébuleuse en rotation ( + ou - ), ainsi que les explosions comme la nébuleuse du Crabe.

Remarque : les champs électriques et magnétiques satisfont la 'dualité de l'Univers', alors que le champ gravitationnel dual est inconnu.
Nos connaissances sont locales dans le système solaire, et locales dans la nébuleuse " voie lactée ".

VALEURS HUMAINES

Ces mots désignent d'autres mots qui ont été inventés dans le passé, pour servir de rassemblement à un grand nombre d'Humains. Par exemple pour les guérriers qui avaient besoins de repères dans les mélées.

Chaque français connait les expressions : 'ralliez-vous à mon panache blanc', 'qui m'aime me suive','le cheval blanc du roi', etc...
Les drapeaux, les musiques qui précédaient les groupes de guerriers les réunissaient dans l'élan vers le lieu du duel.

Chaque lecteur a conscience des différences entre DUEL/DUO.

Chacun des Humains connaît l'influence psychologique de la vision des pyramides, construites en Egypte, mais d'autres monuments équivalents ont été construits dans tous les continents. Ils constituent une spécifité des Humains au cours des âges. De ce fait ils constituent une MÉMOIRE, utile encore maintenant.

La muraille de chine est un monument de la construction de l'homme, très longue, commencée a être fabriquée il y a 5000 ans,  est inscrite dans  la mémoire de l' histoire de la Chine et du Monde.

La dernière construite sous les 'Ming', au XVII siècle, possède une solidité par son ciment d'une dureté et d'une longévité exceptionnelles.

Ces quelques paragraphes constituent l'introduction au développement du thème : " valeurs humaines ", qui , du point de vue cybernétique, existent dans l' Esprit de chaque Humain, qui constituent , souvent inconsciemment, le 'contexte' lui permettant de trouver des BUTS, en fonction des situations vécues, qui déclencheront les mouvements de son corps pour obtenir le résultat prévus à l'avance, dans son Esprit.

Dans une société un peu organisée, les "valeurs humaines" utiles sont inscrites sur le frontispice des mairies. Exemple de la France qui utilise les mots : ' LIBERTÉ ', ' ÉGALITÉ ' , ' FRATERNITÉ ' , comme valeurs humaines. Aucun rapport direct avec l' ACTION.

La relation est avec l' "attitude psychologique" de l' Humain qui prépare une action, qui va agir.

Dans quelques mairies d'autres mots sont inscrits.
De plus ces trois mots ont été choisis et généralisés au milieu du XIX siècle.

Ces trois valeurs ne peuvent représenter les nombreux niveaux qui existent dans l'Esprit d'un Humain, qui vont du verbe AGIR au verbe SPIRITUALISER.
Un verbe indique une action, caractéristique fondamentale de la cybernétique.

Ces deux mots désignent les deux extrèmes dans la Vie entière d'un Humain, qu'il met en œuvre dans SON ESPACE VITAL

Dans le passé chaque famille noble avait ses armoiries, les villes ont des devises, de nombreux pays ont des devises, appelées valeurs, chaque communauté ethnique a sa ou ses valeurs.

Au dessus de cela les religions ont apporté un niveau d'abstraction suplémentaire pour expliquer tout ce que chaque Humain VOIT de ses yeux, et expliquer comment il est arrivé sur la Terre.

Pour leur permettre de comprendre l'incompréhensible, quelques Humains  ont inventé des prophètes, qui eux seuls ont parlé ou reçu une gràce de l'au-delà pour décrire la fabrication de l' homme et de la Terre sur laquelle il marche.

Dans le monde occidental cette explication a été écrite dans des livres sacrés, reconnus , acceptés et vénérés par tous.

Le résultat psychologique est : " le culte de la personnalité ".

En Asie les religions ont un discours différent en décrivant la Vie et les hommes comme des phénomènes, sans rechercher des relations de causes à effets.

Ces CULTES sont principalement orientés vers l' Humain, en fournissant des références pour la santé du corps et la santé de l'Esprit, des relations aux autres (défence/attaque), etc...

Les recherches de l'auteur sur internet pour faire une synthèse sur le thème de la valeur pour l'ensemble du monde humain, n'ont pas abouti, du fait de la grande variété de cultures différentes, mais proches par le fait qu'elles obtiennent le même résultat : la cohésion de leur communauté.

Par exemple en Asie de l'Est, 5000 communautés parlant 4000 langages différents sont répertoriées.

Voir 'wikipedia.org'

A ce point de la recherche sur la psychologie humaine de la société, aucun groupe de valeurs humaines n'existe, qui soit cohérentes ensemble pour servir de ' finalité ' à tous les humains, pour une durée très longue, pour guider leurs actions dans le but que l' Humanity vive longtemps.

Selon la démarche cybernétique la cogitation partira du résultat à obtenir (abstrait), pour déterminer les valeurs humaines des ensembles d' Humains qui existent dans les différents niveaux hiérachiques, entre le spirituel et l'actuel, dans lequel les Humains agissent positivement, en éliminant les actions négatives.

Cela nécessite les connaissances qui justifient les réponses aux questions : pourquoi les Humains sur la Terre ?,et pourquoi faire ?

Le lecteur a compris qu'un Humain NE peut PAS vivre seul, par le fait que ses actions devront satisfaire au 'COMMENT FAIRE' .


Sa vie se déroule, se déroulera avec ou contre les autres Humains pour la même FINALITÉ.

La finalité , la même pour tous depuis des millions d'années, est inconnue pour 99 % des Humains, sera la même pour des millions d'années, comme décrit dans ce discours. 

La vie de TOUS est nécessairement ENSEMBLE, pour des millénaires.

Les développements seront réalisés au niveau du SYSTÈME HUMANITY.

Le système "HUMANITY" , étant inconnu de la plupart des lecteurs, le rappel des principaux événements produits par les différentes groupes ethniques au cours des millénaires entre année zéro et année 2000,  permettra de trouver les principaux éléments psychologiques qui produirent les changements, pour aboutir à la réalité connue au siècle XXI.

Six mille ans avant le siècle XXI, le nombre total d' Humains devait être de quelques dizaines de millions, vivant dans des groupes de quelques milliers d' Humains, tous ages confondus.

Leurs savoirs et leurs savoir-faire leur permettait de fabriquer des outils, mais surtout des armes tueuses. Ils maitrisaient les chevaux pour leurs déplacements rapides. 

L'utilisation de ces moyens devaient être appris, puis améliorés par des pratiques guerrières contre d'autres groupes voisins dans l'environnement.

Le constat des résultats permettait de COMPARER pour déterminer le GAGNANT.
A l'époque le gagnant tuait tous les autres, c'était le groupe vivant. Nouvelle invention celle de garder vivant les perdants pour les faire ESCLAVES.

L'attitude psychlogique du gagnant est devenue : " aller de l'avant", ou bien "allons ailleurs".

L'attitude psychologique du perdant était : la PEUR.
C'est une émotion potentielle  en permanence dans l'inconscient de chaque Humain, qui se déclenche dans toutes les situations perçues dangereuses.
Pour rester vivant construisons des palissades, des murs, des murailles, des chateaux forts.
L'intelligence a inventé : "fabriquons des armes plus destructrices pour tuer plus d' Humains à la fois".

Les habitants de la France se souviennent des destructions totales lors des passages des barbares, venant de l'Est du continent, apres avoir parcourus environ cinq mille kilomètres.

Environ trois millénaires avant l'an zéro, des peuplades se stabilisent en s'installant sur les terres du Pénnopolèse en Grèce.

Ici commence la constitution d'une SOCIÉTÉ pour construire une ville. Ce mot  désigne une organisation des constructions de domiciles, une organisation des modes de vie des groupes et sous-groupes, une organisation des relations entre eux, une organisation institutionnelle gouvernée par un Roi.

Le nombre d'habitants augmente, un grand nombre s'en vont construire une autre ville à environ 200 km.

Les populations des deux villes augmentent, leur organisation s'améliore, avec des guerres en permanence entre elles, et aussi contre leurs voisins macédoniens, qui gagnèrent.

Le fils du roi partit faire la conquête de la Perse, pour aller jusqu'à l'ouest de l'Himalaya, qui s'appellera Alexandre le Grand. Son precepteur fut le philosophe Aristote ( -342), de l' Ecole de Milet avec Thales (-585), Pythagore ( - 550), Anaximandre (- 500) qui dit : " la substance fondamentale du monde est l' INFINI ".

A cette époque le mot " CYBERNÉTIQUE " est inventé pour déterminer le moyen de GOUVERNER la "société".

Ces philosophes étaient contemporains de Confucius ( -500) qui professait en Chine. 

Durant cette période de temps, à l'est, la Chine se développe d'une façon similaire, avec des guerres, qui en provoquent d'autres, de part la volonté des rois ou empereurs dictateurs, qui veulent conquérir toutes les terres du monde terrestre.

Les "valeurs psychologiques" sont : EXPANSION, DOMINATION, AMBITION, VOLONTÉ, HAINE, EXAGÉRATION, qui ont provoqué des dizaines de millions de morts, selon le principe du génocide.

En Grèce l'organisation de la cité (= société) devient "oligarchique" au lieu de "monarchique" vers les siècles -VII ou -VI. 
Les jeux OLYMPIQUES sont créés en -776 .

Au siécle XVIII le philosophe KANT écrit  " le projet de paix perpétuelle " .

L'empire romain commence en -763 par la fondation de la ville de ROME, gouvernée par les rois latins et sabbins. 
Au siècle -VI les rois étrusques organisent la cité et font construire les premiers monuments.
Au siècle -V  les nobles romains fondent la RÉPUBLIQUE.
Aux siècles -III, -II les guerres puniques permettent de gagner contre Carthage.
Aux siècles -II et -I Rome réduit la Grèce en province romaine.
En l'an 476 le roi barbare Odoacre dépose le dernier empereur romain. La ville de Rome est ravagée par le barbare Alaric en 410.

En l'an zéro de notre ère, les romains gouvernent les territoires du nord de la France et tous les territoires qui bordent la mer Méditerranée. En Judée les conflits inter-religieux permet au procurateur romain Ponce Pilate de faire crusifier le prédicateur Jésus. Cet acte donne le départ de l'évolution des religions chrétiennes dans le monde entier, jusqu'à maintenant.

Durant une partie du premier millénaire les territoires de l'Europe, d' est en ouest, sont ravagés par les barbares les "Huns" ,  qui viennent des steppes du sud de la Sibérie.
Des peuplades barbares germaniques : les Vandales, les Ostrogoths, les Wisigoths, ont détruit une partie des pays de l'ouest européen.

Ces  derniers installés dans le sud-ouest de la Gaule ( =France) en 410, ont conquis une grande partie de l'Espagne ( 410- 476).

Chassés de France par Clovis qui tua le roi des Wisigoths Alaric II, à la bataille de Vouillé, près de Poitiers en 507.

Constat : guerres, massacres, guerres, massacres, ........

A partir de 711 les arabes conquièrent l' Espagne, en 1492 ils sont chassés par les rois chrétiens catholiques.

Les gouverneur de Barcelonne " Sulayman ben Yaqzan ibn al-Arabi " demande l'aide de Charlemagne pour continuer ses conquêtes en Espagne. La négociation n'aboutit pas. Son armée revient en France et pille la ville de Pamplune.

Dans un passage étroit les Vascons déclenchent une bataille qui tue l'armée de Charlemagne, faisant dix à quinze mille morts.
Parmi eux Roland , chevalier franc, comte de Trève, est tué le 15 aout 778.
Une chanson lui est dédiée.

En 732 L'émir de Cordoue " Abd el Rahman " envahit le sud-ouest de la France en massacrant et détruisant toutes les villes, y compris Poitiers.
L'armée de Charles Martel gagne la bataille et l'émir est tué.

Charlemagne est sacré empereur en la cathédrale de Reims en l'an 800.

Pour les historiens de l'époque cette bataille a servi de symbole pour la lutte chrétienne contre les musulmans, ainsi qu'à l'est contre l'empire Ottoman, en Espagne pour la Reconquista, en Méditerranée contre les Barbaresques.

Les lecteurs de ce discours connaissent les mots génériques " guerres de religions" . En France elles font partie de l'histoire du pays, environ 50%, pour obtenir le pouvoir de gouverner le peuple. Ces mots désignent une notion abstraite pour un citoyen, car la relation avec l'action n'existe pas.

Considérons un match de sport ( football on rugby), dans un pays en paix depuis plusieurs dizaines d'années, les spectateurs sont fouillés à l'entrée, puis guidés vers leurs gardins réservés à la leur équipe, pour être séparés des spectateurs, supporters de l'autre équipe.
Plusieurs fois des bagarres entre spectateurs se sont produites dans un stade, et souvent continuent après la sortie. Des morts ont été dénombrés.

La psychologie permet de comprendre les raisons de ces actions "guerrieres en groupe", par des valeurs humaines communes : "on est les meilleurs", la domination, la haine, l'instinct tribal ou de groupe, le chauvinisme, la jalousie, et d'autres, qui ensemble conditionnent l'Esprit des acteurs, qui n'ont pas momentanément la maitrise de leur conscience, c'est-à-dire la mise en application d'une valeur humaine individuelle dans la vie en société.

En ce début de XXI siècle une nouvelle guerre a envahi le monde des Humains, qui consiste à un individu de se faire exploser pour tuer plusieurs dizaines de personnes dans un rayon de quelques dizaines de mètres, autour de lui.

Des bagarres existent depuis des siècles entre communautés imbriquées, qui vivent habituellement ensemble, mais pour un événement entre deux ou plusieurs individus de communautés différentes, ceux-ci font des gestes ou des paroles qui déclenchent des baguarres sanglantes, à partir de la haine latente.

Ces événements se produisent entre communautés religieuses, qui ont quelques Valeurs Humaines différentes, qui sont "incompatibles" avec celles de l'autre.
Toujours réciprocité du fait de la Valeur Humaine "survie" pour celui et ceux qui sont attaqués, qui alors se défendent.

Guerres,  massacres, guerres, massacres

En regardant l'évolution de l' Esprit Spirituel des Humains depuis 5000 ans, celle-ci concerne les religions.
L'auteur n'a pas trouvé dans les encyclopédies une définition acceptée par tous, pour la raison simple qu' il existe plus de 4000 "religions" dans le monde, révelée ou non, diffusée par un prophète ou non, à grande diffusion ou non, qui effectue du prosélitisme ou non.

Actuellement les relevés des spécialistes des populations dans le monde indiquent que 100 % des Humains ont des CROYANCES  SPIRITUELLES.

Constat associé au fait que 100 % des populations ont un mode de vie, qui est par définition "adaptation à son environnement", permet de dire qu'une liaison psychologique forte existe entre ces deux parties inséparables du corps humain.

L'évolution de chacun des Humain est produite par la société qui l'entoure, qui lui fournit une "éducation", associée à son auto-éducation.

Au fur et à mesure de l'augmentation de la population dans les groupes, des règles ont été inventées et mise en service pour que les Humains puissent vivre ensemble pour évoluer tout au long de leur vie.

Les agressions venant de leur environnement ont augmenté leurs peurs, qui nécessitèrent des explications.

Ainsi sont nées les religions dogmatiques, par le fait que les explications étaient invérifiables.
L'ensemble de ces règles et explications ont été sacralisées dans les

RELIGIONS

Le fait religieux dans l' évolution des chinois est le petit nombre d'écoles dans lesquelles les connaissances étaient transmises, favorisées par "l'Etat" , depuis le le siècle -III, pour 'controler' les groupes susceptibles de menacer le pouvoir.

Initialement les familles se regroupaient pour défricher et cultiver les terres pour répartir les efforts difficiles.
Ces travaux pénibles conditionnent leur mode de vie qui aboutit à des regroupements par territoires, qui deviennent des seigneuries pour améliorer l'organisation. Ces sont des entités politiques et religieuses.

Le fait religieux repose sur deux cultes : les ANCÊTRES et les DIEUX de SOL. L'élargissement de la famille s'effectuant selon la règle de l' exogamie.

Un personnage sortie d'une des écoles, Confucius, construisit un discours présentant les principales règles morales, ainsi que d'organisation de la société. La plus connue est la notion de HIÉRARCHIE.

Il parcourait les 'gens des pouvoirs locaux' pour enseigner ses préceptes.

Au cours des siècles des écoles se sont constituées pour améliorer les règles initiales, ainsi que l'intégration du Confusianisme, du Taoïsme et de l'Hindouisme, dès le siècle -III, qui constituèrent un système complet de pensées.

Au du premier millénaire les religions chrétiennes et musulmanes se sont introduites en Chine.

En 2010 la répartition des religions est constituée en Chine de :
culte des dieux et des ancêtres 56,1 %, religion populaire taoïste 12,7 %, Taoïstes 0,8 % , Boudhistes 13,8 %, Chrétiens 2,4 %, Musulmans 1,7 %, irreligieux 12,5 % .

L'origine de l'église orthodoxe russe vient du baptème du prince Vladimir Ier de Kiev, par l'église orthodoxe de Bysance en l'an 988.

La séparation des églises orthodoxe d'orient et catholique d'occident fait suite aux luttes de pouvoir.
En 1054 le pape et le patriarche s'excommunient réciproquement.

La répartition des religions en Russie en 2014 : église orthodoxe 66,5 % , musulmans 7,1 % , protestants 1,58 % , catholiques romains 1,5 % , ensemble des autres religions 0,1 % , athées et indécis 23 % .

Au Japon le shintoïsme est un culte qui vient de plusieurs millénaires avant l'an zéro.
C'est un mélange d'animisme, de chamanisme, et du culte des ancêtres.

Le boudhisme fût importé de Chine et de Corée à partir du siècle V.

Le mode de vie religieux des japonais est varié, qui passe d'un temple d'une religion à un autre pour exercer des sacrements différents.

L'attitude psychologique des japonais est tournée vers la Nature, pour laquelle ils essaient de vivre en symbiose.

Le christianisme catholique est arrivé en 1549 par missionnaires jésuites, qui s'adressèrent aux hommes du pouvoir.

La répartition des religions au Japon : shintoïstes 42 % , boudhistes 36 % , 12 % pratiquent les deux à la fois, christianisme 2 % , autres religions 8 % .

En Inde, à ,l'époque ancienne, trois grandes "religions" sont nées : le 'védisme'  ( véda = vision, = connaissance ) qui s'est transformée en hindouhisme, le 'boudhisme', et le "jaïnisme".

Ces religions sont nées pour rechercher les moyens de la libération du cycle des réincarnations.

Le védisme demande une stricte exécution des rituels.
Faire une erreur constitue une faute majeure.
Les textes védiques sont centrés sur le sacrifice.

L' hindouisme est la plus ancienne connaissance spirituelle connue dans le monde. Cette 'religion' n'a ni fondateur ni église.
La pensée principale est le " dharma ", mot " signifiant ordre universel ", associé à " devoir religieux personnel".

A partir du siècle -XV la "connaissance révélée" s'est transmise de brahamane en brahamane, qui peu à peu  remplace le védisme.

Au siècle -V l'hindouisme , dit l'ancien, remplace le védisme en gardant ses nombreux dieux,  en les remplaçant par trois nouveaux : "Brahma" (= le Créateur ), "Vishnu" ( = le Préservateur ), "Shiva" ( = le Destructeur), qui constituent la hiérarchie divine.

A partir de l'an 500 l'hindouisme devient une dévotion à un dieu personnel.
Toute sa vie un hindou orthodoxe pratique au quotidien des rites qui guident ses actions et ses comportements, jusqu'au soir pour la salutation au soleil.

Au siècle -VI d'autres "religions" ont pris naissance telle : le jaïnisme constitué d'une doctrine extrême, avec de rigoureuses austérités.

Les jaïns doivent trouver en eux la libération en suivant les pratiques ascétiques de Jina.
Pour les jaïns tous les êtres humains, comme les animaux, les plantes, les roches,  possèdent une âme, prisonnière du Karma.

Le but de l'être humain est de détacher l'âme par l'ascétisme, la pénitence, la méditation, et de ne pas porter atteinte à toute forme de vie.

Le boudhisme est né au siècle -VI en Inde, fondé par Boudha.

C'est la conviction que la méditation peut mener aux " voies du Salut ".
Pour se faire, en opposition au brahamanisme, c'est la voie médiane dite " la voie du milieu ", qui permettra d'obtenir le "Salut", par la méditation sur la ' souffrance humaine '.

En 2011 la répartition des religions en Inde  :  Indouhisme  79,8 %  , Islam  14,2 %, Christianisme  2,4 %, Sikhisme  1,8 % , les autres ( buddhisme, animisme, jaïnisme ) 1,8 % .

En Amérique du Sud , la population est de 410 millions en 2015, pour 12 pays indépendants, constitués de 29 ethnies différentes.

La répartition des religions dans chacun des pays.
Globalement les chrétiens sont 80 et 95 %, qui se répartissent en 80 % de catholiques et 20 % de protestants, avec 10 % sans religion.

La population de 4 millions dans deux pays ont une répartition de 55 % de chrétiens pour 35 % de sans religion.

En Amérique du Nord , la population s'élève à 316 millions en 2013.
Les religions chrétiennes représentent 70 %, sans religion 17 %, l'ensemble des autres cas 13 % .

Une variation importante de la répartition s'est produite entre 1950 et 2015, pour les sans religion le pourcentage est monté de 2 à 17 %.

La population totale des deux continents amériquains avoisine le milliard d'habitants.

En Afrique 55 pays constituent ce continent, avec une population de 1,2 milliard d'individus en 2015. Elle représente 16,4 % de la population mondiale.

Dans 31 pays les chrétiens sont entre 80 et 90 %.
Dans 19 pays l'islam représente 99 % pour la plupart.

Pour tous les pays, les autres religions et les sans religion sont entre 1 et 25 % .
Dans 4 pays de petites populations, les sans religion avoisine 33 % et 1 pays 58 % .

Le continent Australie, d'une population de 24,2 millions d' habitants, a la répartition suivante des religions : catholiques 27 % , anglicans  21 % , protestants  21 % ,  sans religion 25 % , les autres religions 6 % , dont font partie les religions aborigènes.

ISLAM
Cette religion est guidée par un livre, " le coran", écrit aux cours des premiers siècles du premier millénaire de notre ère, qui décrit les règles à suivre pour un fidèle.

La religion est dogmatique.
Suivent quelques dogmes parmi les 105 :
1- "Allah est unique et n'a pas d'associé"
4- Il n'y a pas d'autres dieux que lui
7- Il ne peut y avoir que ce qu'il veut
17- Il detient le pouvoir sur toute chose
18- Il crée toute chose avec sa science
19- Il fixa à toute chose un destin
35- La vision d' Allah est une réalité pour les hôtes du paradis
57- Nous, nous n' excommunions aucun de ceux qui prient en direction de la quibla
64- Il n'existe qu'une seule foi
72- Nous condamnons tout soulèvement contre nos dirigeants
81- La tombe est, soit l'un des jardins du paradis, soit l'une des fosses de l'enfer
84- Le bien et le mal sont prédestinés aux serviteurs
104- L'Islam se situe entre l'exagération et l'insuffisance, entre la négation du libre-arbitre et l'attribution à l'homme d'un pouvoir de création, de décision sans limites, puis entre l'espoir et le desespoir
105- (la dernière)
Voilà notre religion, notre croyance apparente et intime.
Nous désavouons toutes les opinions dispersées.
Nous ne trouvons l'infaillibilité et l'assistance qu'auprès d' Allah.
Que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin.

Un ensemble de règles existe dans un livre appelé : " la Charia ", qui est un 'code de conduite islamique', qui fixe aux musulmans des règles, des interdits, des sanctions.

C'est la loi islamique pour l'alimentation, la tenue vestimentaire, transactions financières, la famille, l'héritage, infractions pénales, affaires judiciaires.

Son application dépend de son interprétation prise en compte par le pouvoir du pays. Chaque pays musulman possède sa charia.

Les phrases précédentes ont été extraites d'un site internet.
Elles peuvent être contrôlées par le lecteur pour éliminer toute erreur pouvant être faite dans le texte du site : ' hommecybernetique.net '

CHRISTIANISME
Dans les premiers siècles plusieurs conciles n'ont pas réussi à définir les fondements universels de la religion.

Le concile de 1054 enregistre le schisme entre l'église catholique , développée en europe, et l'église orthodoxe qui s'est développée à l' Est de l'europe.

Les dogmes communs actuels sont : l'incarnation, l'expiation des péchés, le dogme de la trinité.

ORTHODOXE
Cette religion est restée homogène jusqu'à nos jours.
Quelques pourcents des fidèles ont créé d'autres religions.

Les principaux dogmes orthodoxes : ils croient en la même bible et au même dieu.
Les différences viennent du schisme de 1054 relativement au pouvoir politique et des questions dogmatiques et théologiques.

Dans le dogme trinitaire le Saint Esprit procède du Père ET du Fils pour les catholiques, alors que  pour les orthodoxes ce dogme procède du Père PAR le Fils.


Les messes orthodoxes sont quotidiennes, les fidèles ne s'agenouillent pas, les popes chantent sans discours, ils mangent du pain fermenté au lieu d'enzyme.
Dans les églises orthodoxes sont affichées des icones, pour des tableaux et des statues pour les catholiques.
L'église orthodoxe est incluse dans l' État et influence des décisions et des jugements.

Les églises orthodoxes sont organisées selon les canons fixés au premiers temps, alors que celle de l'église catholique ressemble à une administration.

Différence sur le mariage des religieux.
Le système orthodoxe est autocéphale.

CATHOLICISME
Depuis les conciles des années 431 et 451, les églises catholiques latine et orientale se sont formées et existent de nos jours.

Le pape Léon X , qui voulait terminer le batiment Saint Pierre de Rome, propose aux fidèles une "indulgence" à celui qui fera un don pécunier pour la terminer.
Une campagne de prédication entreprise en Allemagne, provoqua l'indignation de Luther, moine augustin, qui s'èléve contre le trafic des indulgences, puis contre le principe même, exposé en 1517 dans ses 95 thèses, qui provoquèrent la " Réforme ".

Ses thèses furent diffusées dans les pays voisins,  en France et en Suisse par Calvin, qui se fixa à Genève pour en faire une ville exemplaire (1541).

En Suède Gustave 1er Vasa fait reconnaitre l'hérédité de la couronne (1544) et choisit la religion luthérienne pour le pays.

Cette religion se développe dans les pays scandinaves, en Ecosse et en Angleterre.
En Ireland elle est repoussée dans le Nord-est. Des bagarres existent encore à la frontière des communautés.

En France, au mois d'Août 1572, Henri roi de Navarre, de la dynastie des Bourbon, un des chefs du parti calviniste, se marie avec Maguerite de Valois, fille du roi de France Henri II, à la date du 22.

Le 23 Catherine de Médicis donne l'ordre de massacrer les protestants de la ville de Paris. Cette tuerie continua le 24 en faisant plus de 3000 morts. Elle continua dans d'autres villes pendant plusieurs jours.
Cette partie de l'histoire est connue comme la " saint Barthélemy ".

En 1589 le roi de Navarre devient le roi de France avec le titre "Henri IV".
Non accepté par les sujets, il abjure en 1593, et se converti à la religion catholique.


En 1598 la paix religieuse est rétablie par l' Édit de Nantes.
Se fait sacrer Roi de France à Chartres en 1594.

Le 18 octobre 1685, Louis XIV supprima tous les droits accordés par l' Édit de Nantes aux protestants.
Après une persécution de terreur par les 'Dragons', de nombreux handicapés et morts  furent faits parmi les protestants.
Cette terreur entraina la démolition de temples, ainsi que  300 000 personnes émigrèrent dans les pays de même religion qu'eux.
Le siècle des lumières fut aussi un siècle de terreurs et de guerres.

Après le schisme de 1051, causé par le pape Léon IX qui avait excommunié le patriarche Keroularios pour une raison de "pouvoir".

Les églises chrétiennes d' Orient et d' Occident se séparent.
En Orient la rupture accentue l'hostilité des Bysantins contre les chrétiens d' Occidents.
Lors de la quatrième croisade ( 1202/1204 ) les chevaliers occidentaux envahirent la ville de Constantinople, la pillerent et se partagèrent temporairement l' Empire Bysantin.
Les rites et le pouvoir romain sont introduits dans les nouvelles possessions.

Au XIV et XV ème siècles les occidentaux n'apporteront pas le soutient nécessaire aux chrétiens bysantins pour leur lutte de survie face aux Turcs ottomans. 
Les excommunications respectives seront annulées en 1965  par le pape Paul VI et le patriarche Athénagoras Ier .

BOUDDHISME

Ce n'est pas une religion qui fournit une explication "extérieure" aux Humains, qui doivent avoir une relation abstraite par la croyance à un dieu, pour être " sauvé " de leurs malheurs vécus sur la Terre.

Le bouddhisme est une explication "intérieure" par le Dharma qui est une vision du monde et de sa propre vie.
La signification du mot Dharma est équivalent à celle de connaissances, dans tous les domaines que notre conscience peut aborder, pour chacun des Humains.

L' Humain est seul responsable de son "salut" .

Ce culte comporte des cérémonies, des rituels pour honnorer Bouddha, qui a expliqué comment échapper à la souffrance, et arriver à l' Eveil.

La pratique de la méditation est indispensable en prennant référence à la pratique directe en se détournant des préoccupations quotidiennes.

La morale est un ensemble de règles pour séparer le "bien du mal".

Le domaine des sciences cognitives est proche du savoir-faire de la tradition méditative et yogique.

La médecine bouddhiste , a été centrale dans les pays d'Asie, est peut-être la seule science qui s'applique sur le système 'corps-parole-esprit'.


HINDOUHISME

Religion aux millions de dieux, est essentiellement pratiquée en Inde et au Népal.

Polythéiste, il y a aussi un dieu suprême  :  " BRAHMA  ".

Le point commun de toutes ces religions est la reconnaissance des références sacrées : les VÉDAS, écrites depuis -3500 ans.

Les Védas sont interprétées et enseignées dans des écoles aux valeurs humaines différentes, théiste, nihiliste, athée, à la condition importante de ne pas rejeter les Védas, car cela revient à s'opposer à l' Inde.

La notion de HIÉRACHIE est apparue dans les védas, mise en application dans l'organisation de la société indienne, par la constitution des castes.

Rapport ONU 1998
Les RELIGIONS dans le MONDE

CHRÉTIENS         1,9 Md    32,8 %

                           - catholiques   17,3 %
                           - protestants     5,3 %
                           - orthodoxes     3,6 %
                           - anglicans        1,1 %
                           - autres             6,3 %

MUSULMANS       1,16 Md  19,6 %

NON RELIGIEUX  910  Mo  15,4 %

HINDOUX             762 Mo   12,8 %

BOUDDHISTES       354  Mo    6,0 %

JUIFS                   14,1 Mo    0,2 %

SIKHS                  22,3 Mo    4,2 %

AUTRES                876 Mo   14,6 %
 

pour une population mondiale de 6 Md (milliards)

Au vu de ces données vraies, car fournies par des institutions officielles connues, la composante " SPIRITUALITÉ " dans l' ESPRIT de chaque Humain, existe.
Cette abstraction fait se poser la question : " qu'est-ce que je fais sur la Terre ? ", à chacun des Humain, au moins une fois dans sa vie.

Les religions proposent une réponse abstraite que par la foi en dieu vous serez exhaussé.

La réponse n'est pas trouvée par la plupart des Humains.
Une réponse est proposée dans ce discours.

Pour que la psychologie des adultes reste positive, les religions proposent le moyen de ne pas avoir peur de la mort en magnifiant la vie par " aller au paradis" après la mort.

Ce conditionnement est amplifié par l'existence de l' enfer, lieu de toutes les douleurs.

Le discours de ce site propose une réponse au phénomène que chacun de nous est entrain de vivre.

Dans la réalité de la vie quotidienne, l'existence de la monnaie, ordinairement nommée "argent", permet des relations d' échanges entre Humains, quantifiables et mémorisables, adaptées à la fonction "évaluation" de notre Esprit cogiteur.

RELIGION  MONNAIE

Cent pour cent des Humains connaissent et utilisent ce moyen d' échange, qui est un moyen d' échanger des biens de natures différentes, utilisables à des moments différents au cours du temps.

Des temples ont été construits dans les grandes villes, pour servir de place de marché des monnaies, en copie des places de marché des aliments.

Des Humains sont nécessaires pour gérer le marché de la monnaie, où tous les Humains viennent mettre de l'argent pour en gagner plus.

Des personnes travaillent dans ces temples, en contre-partie d'un salaire payé en argent, pour gérer et conseiller les propriétaires de terrains de plusieurs milliers d'hectares de terrains et de forêts, qui avaient besoin d' "argent" pour payer les serviteurs.

Ceux-ci avaient construit des ponts pour circuler dans le domaine du seigneur.

Toute personne qui voulait emprunter le pont devait demander l'autorisation, et payer une taxe à l'instant.
Cette taxe est devenue un impôt payable sur une longue période, pour simplifier le mode de vie des utilisateurs.

Ce fût une bonne invention pour le seigneur qui contrôlait mieux son domaine.

La psychologie des Humains ayant de multiples possibilités, ceux-ci passaient par d'autres chemins pour ne pas payer.
Les passeurs aidaient les trafiquants.

Ces services étant rémunérateur, des groupes d' Humains pratiquaient des trafics en tous genres, qui nécessitaient des conflits, donc des morts, entre ces groupes, qui effectuaient aussi du 'racket' sur la population.

Ces groupes devinrent des mafias.
Des millards de dollards sont manipulés par ces organismes, qui souvent ont créé des entreprises déclarées officiellement, mais ont des activités de couverture.

Les conflits entre dirigeants existent aussi dans de grandes entreprises, ainsi EADS ( European Aeronautic Defense and Space Company ) résulte de l'association d'entreprises allemandes et françaises pour les 2 plus importantes, qui ont des difficultés pour trouver les directeurs à chaque niveau.

Conflits par rétention d'informations, décision unilatéral d'installation d'un logiciel pour fabriquer les éléments majeurs.

Par exemple le logiciel développé par les allemands est installé pour fabriquer une partie du fuselage sans prévenir les français. Arrivé à l'assemblage avec un autre élément construit par les français, ils ne s' assemblent pas.

Un cas similaire pour les cables électriques.

Bataille d'experts pour la couverture de change de l'entreprise, le directeur financier a pris la mauvaise technique qui produit une non protection pour l'ensemble de la compagnie dans le cas de variations de valeur entre le dollard et l'euro.

Les nouvelles règles mondiales d'achat et de vente d'entreprises provoquent la disparition de concurents dans d'autres pays.
Les changements de spécifications rendent toxiques des engraits, les légumes OGM provoquent des maladies latentes sur plusieurs dizaines d'années.

PSEUDO-RELIGIONS

Ces mots désignent des organisations et associations qui regroupent des Humains qui ont des idées, des convictions, des références différentes dans leur spiritualité, qui produit dans leur esprit des attitudes psychologiques, qui peuvent évoluer au cours de leur vie.

Les sectes font partie de cette catégorie.

D'autres 'associations', existentes depuis des siècles, sont nombreuses : les templiers, les francs-maçons, le KKK, etc...

Et bien d'autres classées 'dangereuses' : temple solaire, davidians, porte du paradis, moon, scientologie, etc...

Ces indications ne sont en aucune façon une publicité ou une promotion.

C'est une preuve de la diversité de la spiritualité des Humains, qui se transforme en convictions au cours du temps par autosuggestion, qui modifient la psychologie de la personne en produisant des attidudes psychologiques, qui conditionnent les comportements ordinaires, et ceux latents qui se déclenchent dans des situations exceptionnelles, qui peuvent provoquer des catastrophes.

Des morts, des suicides, des assinats, etc... ont été perpétrés par des adeptes des 'sectes'.

LA SCIENCE

Le mot "science" signifie : connaissance des phénomènes et méthodologie pour les obtenir, ce qui nécessite  'rechercher et trouver des preuves' pour PROUVER la réalité du phénomène étudié, valable pour une durée de temps indiquée.

Ces PREUVES sont validées par l' EXPÉRIMENTATION .

Compte tenu des moyens et du nombre d'Humains qui produisent des résultats par la démarche de la science, peut-on dire que c'est une religion ?

Selon l'auteur, en partie OUI, par le fait que de nombreuses déviances sont faites au nom de la science, par l'analogie aux déviances qui existent dans les religions.

La solution proposée par ce discours est de construire, petit à petit, l' Humanity cybernétique.

La longueur de la phrase pécédente montre l'implication descendante dans l'Esprit d'un Humain.

CATASTROPHES
Les tsunami en Indonésie du début du XXI siècle, montre la réalité vécue des gens en vacances les plages.

Le capitaine d'un transporteur de passagers constate que le bateau a sa ligne de flotaison plus basse de 3 mètres que d'habitude.
Rapidement il mobilise l'équipage à appareiller pour partir en mer. Arrêt immédiat de la descente des passagers.

Les 20 % de passagers restés à bord sont revenus vivants.
Tous ceux qui avaient débarqués sont morts emportés par la vague qui est arrivée quelques minutes après leur débarquement.

DIFFERENCES ENTRE  SCIENCE  et  RELIGION

Les lecteurs auront remarqué la logique de la démarche de la science est ascendante : elle part du concret pour connaitre le fonctionnement des êtres vivants, puis généralise les phénomènes vers l'abstraction.
Les preuves sont obtenues par expérimentations.


Pour une religion la logique de la démarche est descendante : elle part de l'abstrait en inventant un dieu, qui sait tout et a tout fait, avec une représentation concrète : un homme qui a reçu une révélation, et devient prophète.
C'est un dogmatisme, car pas de preuves.

Les deux démarches arrivent à l'organisation de la société, en inventant des règles pour canaliser les comportements variés des Humains.

Du point de vue de la sytèmique la démarche dogmatique aboutit à l'homéostasie, c'est-à-dire le statisme, 'ne rien faire de nouveau'.

La démarche scientifique est dynamique, vers le futur, l'expansion, vers la conquête de l' Espace.

Les lecteurs se rendent compte que la mondialisation humainement correcte sera possible lorsque les guerres de toutes natures, à grande échelle, seront terminées et définitivement éliminées que lorsque l'ensemble de l'organisation unique de l'Humanity, associée à l'attitude psychologique des Humains sera dirigée en permanence vers la construction de machines qui permettront aux Humains de faire vivre l'Humanity très longtemps, avec une diminution importante de la "PEUR" ou des peurs, que la plupart des Humains ont dans leur Esprit et dans leur Cœur.

Le constat de l'auteur est que les systèmes de "sociétés" humaines ( les pays ) ne sont pas cybernétiques.

Pas de BUTS pour mobiliser l'ensemble des acteurs potentiels pour les intérêts de l' Humanity, ni de connaissances sur le DESTIN de celle-ci pour définir les FINALITÉS, ni la VOLONTÉ de réussir.

La solution est de mettre en marche une religion orientée totalement vers l' Humanity, avec ses cultes, la foi en elle, avec deux finalités concrètes indispensables : augmenter la vitesse de rotation de la Terre pour diminuer les catastrophes naturelles, et construire une machine pour capter l'énergie solaire pour que les Humains réalisent leurs buts, qui doivent être définis maintenant, par les spécialistes pour le bien de tous.

Nous savons tous que l'énergie est indispensable aux Humains pour toute la durée de vie de la SOCIÉTÉ HUMAINE pour l' ÉTERNITÉ.

Cette énergie ne peut être captée qu'à partir du Soleil.





 

 

 

 

Leave your comments

Post comment as a guest

0
Your comments are subjected to administrator's moderation.
  • No comments found